Votre IP : Inconnue · Votre statut : ProtégéNon protégéInconnue

Quand la nature vous appelle… Comment utilisez-vous votre smartphone aux toilettes ?

Vous passez une soirée tranquillement avec vos amis quand soudain, vous avez envie d'aller aux toilettes. Une fois confortablement installé, vous réalisez, avec effroi, que vous n'avez pas votre téléphone. Vous n'êtes pas le seul à avoir besoin de distraction dans les toilettes. C’est un fait, la plupart des gens utilisent leur téléphone lorsqu’ils sont aux toilettes, selon une étude NordVPN.

Emilie Fabre

Emilie Fabre

Quand la nature vous appelle… Comment utilisez-vous votre smartphone aux toilettes ?

Oui, vous avez bien lu. Nous avons vraiment enquêté à ce sujet. Découvrez sans plus attendre la nationalité des citoyens qui ne peuvent plus se passer de leur téléphone, même lorsqu’ils sont aux toilettes. Vous verrez aussi quelles sont leurs activités favorites et ceux qui font le plus tomber leur smartphone dans la cuvette. Aïe.

Pour passer le temps aux toilettes

Et vous, que faites-vous de votre smartphone lorsque vous allez au petit coin ? Selon notre étude, 65% des personnes interrogées ont déclaré le prendre pour se distraire. Découvrons les résultats plus en détail pays par pays.

Smartphone aux toilettes - classement par pays

Les Espagnols sont ceux qui sont le plus dépendants vis à vis de leur téléphone. En effet, près de 80% des personnes interrogées en Espagne affirment se divertir avec un téléphone dans les toilettes. Alors que 42% admettent qu'ils le font souvent, 12% soulignent qu'ils ne le font que parfois.

L'Allemagne se trouve à l’opposé de la liste, avec 54% des personnes interrogées qui utilisent leur smartphone aux toilettes. Environ 37% des Allemands déclarent même ne jamais le faire, tandis qu'environ 9% ne possèdent même pas de smartphone.

On remarque cependant que dans tous les pays étudiés, l'utilisation du téléphone aux toilettes est plus courante chez les millennials (26-41 ans), devant la génération Z (18-25 ans).

Quelles activités sur le trône ?

Près d’un tiers des Français déclarent ne jamais utiliser leur smartphone aux toilettes, un peu moins le prennent souvent et 20% admettent ne l’emmener que parfois. Tous répartissent ce temps passé sur leur téléphone entre diverses activités : plus de la moitié des personnes interrogées consultent les réseaux sociaux, plus d’un tiers joue et autant parcourent les actualités.

Qu’en est-il dans les autres pays ? Pour un peu plus de la moitié des sondés, faire défiler le contenu sur les réseaux sociaux est de loin l’activité la plus populaire, notamment en Espagne (65%) et au Royaume-Uni (62%).

À l’inverse, seulement 37% des Lituaniens consultent les réseaux sociaux. 45% d’entre eux préfèrent lire ou écouter les actualités.

Les Américains sont les plus sociables de la bande, car ils sont les plus enclins à communiquer avec leurs proches pendant leur passage aux toilettes. Oui, c’est possible. Près de 40% d’entre eux choisissent d'appeler ou d'envoyer un message alors qu’ils sont seuls face à la nature.

Smartphone aux toilettes - classement par pays

Presque aussi sociables, 34% des Polonais déclarent eux aussi appeler ou envoyer des messages pendant qu’ils sont assis sur le trône. Près d’un tiers d’entre eux aiment regarder des vidéos voire des films (pourquoi pas), 37% lisent les actualités tandis que la moitié des Polonais interrogés consultent les réseaux sociaux.

Certains choisissent d'utiliser ce temps pour rester productifs. Ainsi, près de 15% des Allemands et des Australiens en profitent pour planifier leur journée. De tous les pays étudiés, c’est dans ces deux pays que cette activité est la plus populaire.

Qui a eu le plus d'accidents aux toilettes ?

Les Américains ont tendance à être les plus maladroits : 20% des personnes interrogées ont admis avoir déjà fait tomber leur téléphone dans les toilettes. La deuxième place revient aux Pays-Bas : 17% des répondants malchanceux ont laissé leur téléphone plonger dans les profondeurs de l'eau des toilettes.

Les Lituaniens sont les moins susceptibles de laisser tomber leur téléphone : seulement 10% des personnes interrogées ont admis avoir connu un tel incident. Les Allemands sont également peu enclins à laisser tomber leur téléphone : 12% seulement ont déclaré l'avoir fait.

Côté Français, environ 15% des répondants se sont souvenu avoir déjà laissé tomber leur smartphone dans la cuvette des toilettes, parmi eux 48% d’hommes et 52% de femmes.

Dans la plupart des pays étudiés, les femmes sont plus susceptibles de laisser tomber leur téléphone, à l'exception de la Pologne. Dans ces pays, les hommes (50% des personnes interrogées) sont tout aussi susceptibles de laisser tomber leur téléphone que les femmes (50% des personnes interrogées). Bravo aux femmes australiennes qui inversent la tendance avec seulement 45% d’entre elles qui auraient déjà fait tomber leur téléphone au petit coin.

N’oubliez pas votre cybersécurité

S’occuper pendant ce moment solitaire et intime pour passer le temps, c’est bien. Mais assurez-vous de rester en sécurité. Voici nos conseils pour protéger votre téléphone, que vous vous soulagiez aux toilettes ou non :

  • Maintenez les applications et le système d'exploitation (OS) du téléphone à jour. Ne manquez pas les mises à jour logicielles.
  • Faites vos recherches. Ne téléchargez jamais d'applications inconnues, renseignez-vous d’abord sur elles.
  • Évitez les magasins d'applications non officiels. Ils sont plus susceptibles de contenir des applications malveillantes.
  • Évitez d'utiliser un réseau Wi-Fi inconnu. Et utilisez toujours un VPN lorsque vous le faites.
  • Soyez vigilant. Ne cliquez pas sur des liens suspects, ne donnez pas votre numéro à des inconnus et méfiez-vous des numéros que vous ne connaissez pas.

La sécurité en ligne en un clic.

Protégez tous vos appareils avec NordVPN.

Également disponible en : Deutsch, English, et d'autres langues.

Emilie Fabre
Emilie Fabre Emilie Fabre
Emilie Fabre, rédactrice de contenu, pense que tout le monde devrait s’intéresser à la confidentialité en ligne. En partageant des articles liés à ce sujet et aux nouvelles technologies, elle espère pouvoir sensibiliser un maximum de personnes, toutes générations confondues.