Votre IP : Inconnue · Votre statut : ProtégéNon protégéInconnue

Qu’est-ce qu’un masque de sous-réseau ? Introduction au concept de sous-réseau

À première vue, votre adresse IP peut ressembler à une suite de chiffres aléatoires. Cependant, il existe bien une logique cachée derrière cette combinaison, et vous n'avez pas besoin d'être un expert en informatique pour la déchiffrer. Il s'agit d'un masque de sous-réseau. Si vous vous demandez ce qu'est un masque de sous-réseau et comment le trouver, vous êtes au bon endroit.

Emilie Fabre

Emilie Fabre

Qu’est-ce qu’un masque de sous-réseau ? Introduction au concept de sous-réseau

Qu'est-ce qu'un sous-réseau ?

Il existe des millions de réseaux dans le monde, tous de tailles différentes. Cependant, plus un réseau est grand, plus il est difficile à gérer et à entretenir. Lorsqu'un réseau est divisé en plusieurs parties plus petites, ces dernières sont appelées sous-réseaux. Un sous-réseau désigne un petit réseau.

Le sous-réseau est avantageux sur de nombreux aspects :

  • Une maintenance plus facile ;
  • Une sécurité réseau renforcée afin qu'un sous-réseau ne puisse pas accéder à un autre ;
  • Réduction du flux de données sur le réseau ;
  • Si vous pouvez diviser votre réseau en sous-réseaux, vous n'avez pas besoin de demander des adresses IP supplémentaires à votre FAI (fournisseur d'accès à Internet).

Toutefois, la mise en place d'un sous-réseau nécessite souvent du matériel supplémentaire, comme des routeurs, et engendre donc un coût.

Qu'est-ce qu'un masque de sous-réseau ?

Infographie masque de sous-réseau

Toute adresse est définie par un nom de rue et un numéro de maison. De même, une adresse IP est constituée d'un élément réseau et d'un élément hôte (en savoir plus sur votre adresse IP). Prenons par exemple l'adresse 192.168.123.132. Les trois premiers octets (192.168.123.) représentent le réseau et le dernier octet identifie un appareil sur votre réseau.

Les adresses IP sont constituées de 32 bits binaires (4 x 8), mais comme elles sont longues et complexes, nous utilisons un système décimal à points.

192.168.123.132 = 11000000.10101000.01111011.10000100

Le masque de sous-réseau reflète la partie réseau dans une adresse IP. Il peut ressembler à quelque chose comme :

255.255.255.0 = 11111111.11111111.11111111.00000000

Lorsque vous les combinez, vous obtenez :

11000000.10101000.01111011.00000000 (adresse réseau : 192.168.123.0) 00000000.00000000.00000000.10000100 (adresse hôte : 000.000.000.132)

192.168.123.0 est votre sous-réseau, tandis que 192.168.123.132 est une adresse de destination (un appareil de votre sous-réseau). Toutefois, si vous utilisez un VPN, votre adresse IP changera en fonction du serveur auquel vous êtes connecté.

Masques de sous-réseau et classes d'adresses IP

Les adresses IP sont divisées en trois classes : A, B et C. Les classes D et E existent également, mais elles ne sont pas utilisées par un utilisateur final. Chaque classe est associée à un masque de sous-réseau par défaut différent, et vous identifiez la classe en examinant le premier octet d'une adresse IP. Cependant, il existe également différents types d'adresses IP : statiques, dynamiques, publiques et privées.

Adresse IP de classe A

Les réseaux de classe A utilisent un masque de sous-réseau de 255.0.0.0 et ont 0-127 comme premier octet. Elle autorise 126 réseaux et près de 17 millions d'hôtes par réseau.

Adresse IP de classe B

Les réseaux de classe B utilisent un masque de sous-réseau de 255.255.0.0 et a pour premier octet 128-191. Elle est utilisée par les réseaux de moyenne et grande taille. La classe B autorise environ 16 000 réseaux et 65 000 hôtes par réseau.

Adresse IP de classe C

Les réseaux de classe C sont utilisés pour les réseaux locaux (LAN) et autorise 2 millions de réseaux avec 254 hôtes chacun. La classe C utilise un masque de sous-réseau de 255.255.255.0 et a 192-223 comme premier octet.

Quelle est l'utilité des adresses IP de classe D et de classe E ?

La classe D est réservée à la multi-diffusion, c'est-à-dire à la transmission de médias en continu et d'autres données pour plusieurs utilisateurs. Elle est comprise entre 224 et 239 et ne comporte pas de masque de sous-réseau, car la multi-diffusion n'est pas destinée à un hôte particulier.

La classe E est comprise entre 240 et 255 et n'a pas non plus de masque de sous-réseau. Elle est utilisée à des fins expérimentales et d'étude.

Comment trouver le masque de sous-réseau ?

Pour trouver le masque de sous-réseau sur les différents systèmes, suivez les instructions suivantes :

Sur macOS

  1. Allez dans Préférences système > Réseau.
  2. Sélectionnez votre réseau et cliquez sur Avancé.
  3. Cliquez sur l'onglet TCP/IP et vous trouverez votre adresse IP ainsi que le masque de sous-réseau.

Sous Windows

  1. Allez dans Panneau de configuration > Réseau et Internet > Centre de réseau et partage.
  2. Cliquez sur le nom de votre réseau, puis sur Détails.
  3. Vous trouverez le masque de sous-réseau ainsi que d'autres détails sur le réseau.

Sous iOS

  1. Accédez à Réglages > Wi-Fi.
  2. Trouvez le réseau auquel vous êtes connecté et cliquez sur l'icône “i”.
  3. Vous trouverez le masque de sous-réseau ainsi que d'autres détails sur le réseau.

Sur Android

  1. Accédez à Paramètres > Sans fil et réseaux > Wi-Fi.
  2. Appuyez sur le réseau auquel vous êtes connecté.
  3. Vous trouverez le masque de sous-réseau ainsi que d'autres détails sur le réseau.

Qu'est-ce qu'un calculateur de masque de sous-réseau ?

Les calculateurs de sous-réseau donnent aux utilisateurs une série d'informations : un masque de sous-réseau, des adresses réseau, une classe IP, des domaines d'hôtes utilisables, etc. Il existe différents types de sites Web et d'applications conçus pour vous aider à gérer votre réseau et à attribuer des adresses IP à certaines équipes.

  • Un calculateur de plage de sous-réseau fournit les adresses de début et de fin ;
  • Un convertisseur IPv4 vers IPv6 permet de convertir les adresses IP d'IPv4 et IPv6;
  • Des calculateurs de masque de sous-réseau fournissent aux utilisateurs les sous-réseaux et les masques de sous-réseau disponibles ;
  • Un calculateur CIDR IPv4 vous permet d'entrer une plage de sous-réseaux et de voir les informations sur les adresses IP de cette plage.

Dans un premier temps, nous vous conseillons de travailler sur un réseau local. Supposons que nous devions le diviser en 13 sous-réseaux de taille égale.

Tout d'abord, vous devez calculer la taille de ces sous-réseaux. Il existe différentes façons de le faire, mais l'une d'entre elles, simple, consiste à examiner les puissances de 2 pour identifier la taille du réseau en bits. Dans notre exemple, nous avons besoin de 13 sous-réseaux, ce qui se situe entre 8 (2^3) et 16 (2^4).

Deuxièmement, nous pouvons calculer le masque de réseau en soustrayant la taille du réseau (2^4) de 256. Nous pouvons voir que pour notre exemple, nous devrions utiliser un masque de réseau de 255.240.0.0, où 240 est la valeur que nous venons d'obtenir (256 – 2^4).

Enfin, maintenant que nous connaissons la taille des sous-réseaux que nous allons utiliser, nous pouvons en déduire tous les nouveaux réseaux. L'adresse IP du premier sous-réseau sera la même que celle du réseau principal : 10.0.0.0. Nous pouvons ensuite multiplier le deuxième octet par la taille de nos nouveaux réseaux pour trouver tous les autres sous-réseaux suivants : 10.16.0.0, 10.32.0.0… 10.240.0.0 étant le dernier, le 16ème, sous-réseau disponible.

Comment choisir un masque de sous-réseau ?

Pour choisir un masque de sous-réseau, vous devez tenir compte de deux paramètres. Tout d’abord, vous devez respecter la plage qui vous a été attribuée par votre FAI. Par exemple, imaginons que vous ayez 128 adresses disponibles mais que vous souhaitez installer 250 appareils… Cela ne fonctionnera pas.

Le deuxième paramètre, c’est justement le nombre d’appareils que vous souhaitez utiliser. En effet, lorsque l’on travaille en binaire, le nombre d’appareils qu’il sera possible d’installer devra correspondre à une puissance de 2. Une fois le nombre d’appareils déterminé, choisissez le nombre de puissance de 2 supérieure, puis ajoutez-y des adresses supplémentaires, au cas où vous souhaiteriez ajouter d’autres appareils.

Tableau de référence simplifié des masques de sous-réseau

CIDRMasque de sous-réseauNombre Adresses IPWildcard mask
/32255.255.255.25510.0.0.0
/31255.255.255.25420.0.0.1
/30255.255.255.25240.0.0.3
/29255.255.255.24880.0.0.7
/28255.255.255.240160.0.0.15
/27255.255.255.224320.0.0.31
/26255.255.255.192640.0.0.63
/29255.255.255.24880.0.0.7
/28255.255.255.240160.0.0.15
/27255.255.255.224320.0.0.31
/26255.255.255.192640.0.0.63
/25255.255.255.1281280.0.0.127
/24255.255.255.02560.0.0.255
/23255.255.254.05120.0.1.255
/22255.255.252.010240.0.3.255
/21255.255.248.020480.0.7.255
/20255.255.240.040960.0.15.255
/19255.255.224.081920.0.31.255
/18255.255.192.0163840.0.63.255
/17255.255.128.0327680.0.127.255
/16255.255.0.0655360.0.255.255
/15255.254.0.01310720.1.255.255
/14255.252.0.02621440.3.255.255
/13255.248.0.05242880.7.255.255
/12255.240.0.010485760.15.255.255
/11255.224.0.020971520.31.255.255
/10255.192.0.041943040.63.255.255
/9255.128.0.083886080.127.255.255
/8255.0.0.0167772160.255.255.255
/7254.0.0.0335544321.255.255.255
/6252.0.0.0671088643.255.255.255
/5248.0.0.01342177287.255.255.255
/4240.0.0.026843545615.255.255.255
/3224.0.0.053687091231.255.255.255
/2192.0.0.0107374182463.255.255.255
/1128.0.0.02147483648127.255.255.255
/00.0.0.0 4294967296255.255.255.255

Pourquoi protéger son adresse IP ?

Exposer publiquement son adresse IP est une pratique risquée. En effet, c'est comme si vous vous promeniez en ville dans une voiture de sport de couleur flashy avec l'adresse de votre domicile inscrite sur le capot en gros. Voici les cas où vous devriez envisager de masquer votre adresse IP :

  • Accéder à vos contenus lorsque vous voyagez à l'étranger ;
  • Masquer votre activité en ligne à votre fournisseur d'accès à Internet ;
  • Éviter d'être la proie des cybercriminels ;
  • Empêcher la surveillance gouvernementale ;
  • Rester en sécurité sur les réseaux Wi-Fi publics.

Comment cacher son adresse IP ? NordVPN masque votre adresse IP et chiffre vos données, ce qui renforce votre sécurité et votre confidentialité. Il s'agit d'une application facile à utiliser, qui vous permet de sécuriser jusqu'à 6 appareils. Lorsqu'un VPN est activé, votre flux transite par un tunnel chiffré, qui vous sert de bouclier.

Installez NordVPN sur vos appareils dès maintenant et surfez en toute sécurité !


Emilie Fabre
Emilie Fabre Emilie Fabre
Emilie Fabre, rédactrice de contenu, pense que tout le monde devrait s’intéresser à la confidentialité en ligne. En partageant des articles liés à ce sujet et aux nouvelles technologies, elle espère pouvoir sensibiliser un maximum de personnes, toutes générations confondues.