Votre IP : Inconnue · Votre statut : ProtégéNon protégéInconnue

VPN ou HTTPS : lequel vous faut-il ?

Lorsque vous surfez sur Internet, jouez à des jeux en ligne, regardez des vidéos en streaming et faites des achats, vous devez savoir que vos informations sont envoyées aux sites web que vous consultez. À ce titre, deux acronymes interviennent dans la protection de votre navigation en ligne : HTTPS et VPN. Quelle est la différence entre ces deux termes ? Quelle protection choisir, et peut-on les combiner ? Retrouvez toutes les réponses dans cet article.

Delphine Lacour

Delphine Lacour

VPN ou HTTPS : lequel vous faut-il ?

Qu'est-ce que le HTTPS ?

L’acronyme HTTPS signifie Hypertext Transport Protocol Secure, que l'on peut traduire par « protocole de transfert hypertexte sécurisé ». Il s'agit d'une version sécurisée du protocole HTTP, que l’on retrouve aujourd’hui sur la plupart des sites web.

Pour comprendre ce qu'est HTTPS, il est important de savoir à quoi fait référence HTTP. Il s’agit du nom donné à un protocole de communication qui permet la transmission d'informations via le World Wide Web (le système de documents reliés entre eux par Internet). HTTP fixe donc les règles de communication sur le Web. Le schéma de communication est basé sur des requêtes d'un client vers un serveur, qui fournit des réponses à ces requêtes. Lorsque la session est réussie, l'utilisateur obtient comme résultat l'affichage de la page demandée dans son navigateur web.

Le protocole HTTPS se charge quant à lui de développer un canal chiffré pour protéger les informations envoyées et reçues sur le web. Cette protection signifie que si un attaquant parvient à intercepter le transfert de données, il n'aura pas accès aux informations elles-mêmes, ces dernières étant chiffrées. Par exemple, lorsque vous entrez un mot de passe ou vos coordonnées bancaires sur une interface web, ces informations ne peuvent pas être lues par un tiers.

Les données envoyées via HTTPS sont sécurisées car elles sont protégées par le protocole TLS (Transport Layer Security). Ce dernier est basé sur trois couches de sécurité :

  • L’intégrité des données : elle empêche les incohérences entre ce qui est envoyé et ce qui est reçu de passer inaperçues. Par exemple, les dommages ou les modifications qui surviennent au cours du processus, qu'ils soient intentionnels ou accidentels ;
  • Le chiffrement : les données échangées lors d'un transfert sont chiffrées afin qu'elles ne puissent être vues ou interprétées par aucun utilisateur extérieur ;
  • HTTPS est la couche d'authentification : celle-ci garantit que les utilisateurs entrent en contact avec l'espace web souhaité. Elle est très importante car elle permet non seulement de transmettre la sécurité et la confiance aux utilisateurs, mais aussi de les protéger contre certaines attaques, telles que les attaques de type « homme du milieu ».

Pour être sécurisées, les données sensibles telles que les mots de passe et les noms d'utilisateur doivent être transférées par HTTPS. Pour savoir quel protocole de communication est utilisé, regardez l'URL dans la barre de navigation de votre navigateur : s'il s'agit de HTTPS, l'adresse commencera par https://.

Néanmoins, le protocole HTTPS n’est pas suffisant pour protéger vos activités en ligne. Voici pourquoi il est important d’y associer un VPN pour assurer votre cybersécurité au quotidien.

VPN vs HTTPS

Un VPN, ou réseau privé virtuel, établit une connexion sécurisée à Internet via un tunnel chiffré. Les VPN sont utilisés à la fois par les particuliers et les organisations de toutes tailles pour sécuriser leurs activités en ligne et les défendre contre les acteurs malveillants et autres cybermenaces.

Lorsqu'un appareil est connecté à un serveur VPN, il agit comme s'il se trouvait sur le même réseau local que ce dernier. Grâce à un protocole de chiffrement, le VPN transmet les données de l'appareil vers et depuis le site web ou le réseau visé de manière sécurisée. Il masque également l’adresse IP réelle de l'appareil, afin de la protéger contre les regards indiscrets et les pirates informatiques.

En chiffrant la connexion depuis votre appareil, un réseau privé virtuel (VPN) vous permet donc de vous connecter en toute sécurité à un réseau distant. Une connexion VPN permet ainsi de préserver la confidentialité et l'anonymat en ligne, en chiffrant l’ensemble de vos activités.

Lorsque vous utilisez le protocole HTTPS pour transmettre des données à un serveur, ces données sont chiffrées, mais cela ne suffit pas pour vous protéger des menaces en ligne. Il est important de noter que HTTPS et VPN ne sont pas concurrents : il s’agit de deux solutions complémentaires, qui peuvent (et devraient) être associées pour renforcer votre sécurité.

Vous aurez donc besoin des deux si vous voulez un accès à Internet sécurisé, privé et sans restriction. Voici quelques points qui vous aideront à comprendre pourquoi le HTTPS et le VPN sont tous deux importants :

  • Le protocole HTTPS doit être activé à la fois sur votre navigateur et sur la page que vous visitez. D’un autre côté, un VPN fonctionnera toujours si vous le gardez activé.
  • Le chiffrement de bout en bout est assuré par HTTPS, tandis que le chiffrement entre votre appareil et le serveur VPN est assuré par un VPN.
  • Un VPN chiffre l’ensemble des informations provenant de votre appareil, tandis que le HTTPS protège uniquement les informations sur le site Web désigné et votre navigateur.
  • HTTPS est vulnérable à certaines attaques (telles que les attaques de certificat racine). De plus, le chiffrement fourni par HTTPS est souvent plus faible que celui fourni par un VPN.

Ce que HTTPS ne peut pas faire

Bien que le HTTPS ait une certaine efficacité sur le net, il ne vous protège pas totalement. Voici quelques exemples de situations où la couche de sécurité supplémentaire offerte par le VPN s’avère essentielle.

Le HTTPS seul ne peut pas sécuriser votre première connexion

Parfois, votre navigateur accède d'abord à une version non sécurisée du site Web (HTTP) et n'est dirigé qu'ensuite vers une version chiffrée (HTTPS). Cela crée une opportunité pour une attaque de type « Attaque du troisième homme ». Un hacker pourrait ainsi intercepter votre connexion alors qu'elle n'est pas sécurisée et la rediriger vers un site Web malveillant. Une fois sur place, l'attaquant peut alors mettre en place une tentative de hameçonnage visant à installer des logiciels malveillants ou utiliser d'autres attaques pour causer davantage de dommages.

Le HTTPS ne permet pas de chiffrer en un seul clic

Pour que HTTPS fonctionne, il faut compter sur les navigateurs et les sites Web pour faire leur travail. Mais tous les navigateurs n'informent pas correctement leurs utilisateurs, et tous les sites Web ne sécurisent pas le trafic de données entre le serveur et le client. Par ailleurs, le HTTPS n’est pas la réponse si vous cherchez comment vous protéger sur les réseaux wifi publics non-sécurisés. Avec un VPN, vous vous en remettez à un seul service pour faire son travail. Bien sûr, tous les VPN ne sont pas fiables, c’est pourquoi il est important de choisir un VPN de qualité utilisant un protocole de chiffrement de pointe.

Le HTTPS ne peut pas vous protéger contre le phishing

Même lorsque le protocole HTTPS est correctement mis en œuvre, cela ne signifie pas que le site web lui-même est sûr. Environ 83% des sites de phishing sont désormais des sites HTTPS. Lorsque vous visitez un site web et voyez une icône de cadenas, cela peut créer un faux sentiment de sécurité : exactement ce que les pirates recherchent. Une attaque de phishing sur un site web HTTPS reste du phishing.

Les VPN modernes ne se contentent pas de fournir des tunnels chiffrés pour vos données mais offrent d'autres fonctionnalités : certaines d’entre elles, comme la Surveillance Dark Web de NordVPN, informent les utilisateurs lorsque leurs données personnelles ont fuité sur le Dark Web. D’autres bloquent automatiquement l’accès aux sites web malveillants. En outre, les VPN répondent à une norme de qualité mondiale, la VPN Trust Initiative, afin d’assurer sécurité, confidentialité et transparence pour l'ensemble du marché.

Le HTTPS au-delà du web

Lorsque vous naviguez sur le web, vous pouvez au moins vérifier si votre connexion est chiffrée. Mais la plupart d'entre nous n'ont pas la moindre idée de la façon dont les applications mobiles transportent nos données sensibles. Il se peut qu'elles soient sécurisées, ou qu'elles soient facilement interceptables par les pirates. Certaines applications prennent des mesures supplémentaires pour sécuriser vos activités, d'autres ne le font pas. Vous n'avez aucun moyen de déterminer si vos applications suivent les meilleures pratiques en matière de cybersécurité. Une fois encore, un VPN est la solution puisqu'il chiffre l’ensemble de votre activité en ligne, quel que soit l’appareil que vous utilisez.

VPN + HTTPS, la solution ?

Il est tout à fait possible d’utiliser un chiffrement VPN et HTTPS ensemble pour plus de sécurité : cette solution est même fortement recommandée. Voici quelques avantages apportés par cette combinaison :

  • Le VPN protège toutes vos connexions, et pas uniquement le site sur lequel vous surfez.
  • Le VPN vous avertit lorsque vous entrez sur un site non protégé ou suspect, même lorsque celui-ci dispose d’un chiffrement HTTPS.
  • A la différence du protocole HTTPS, le VPN vous rend anonyme partout sur le Net et masque vos données sensibles en permanence.
  • Le VPN permet d’accéder à tous les sites, y compris ceux géographiquement bloqués, en modifiant votre emplacement virtuel.

Plutôt que des solutions concurrentes, le HTTPS et le VPN travaillent donc ensemble pour améliorer votre sécurité lorsque vous naviguez en ligne. Tandis que le HTTPS protège vos informations sur un site web donné, un VPN assure votre confidentialité partout où vous allez sur le web. Il est donc fortement recommandé de combiner les deux !

La sécurité en ligne commence par un simple clic.

Restez en sécurité avec le chef de file mondial en matière de VPN

Également disponible en : English and ‪한국어‬.

Delphine Lacour
Delphine Lacour Delphine Lacour
Curieuse à propos des nouvelles technologies, Delphine Lacour s'intéresse aux usages des internautes au quotidien et aux problématiques de cybersécurité. Elle s'attache à partager un maximum de contenu pertinent pour partager cet intérêt avec le plus grand nombre.