Votre IP : Inconnue · Votre statut : ProtégéNon protégéInconnue

HTTPS : qu’est-ce que c’est et comment cela fonctionne ?

Il vous a sûrement déjà été recommandé de vérifier la présence d’une icône de cadenas à côté de l’URL d’un site pour vérifier que celui-ci est sécurisé. Cette icône indique l’utilisation du protocole HTTPS, qui garantit le chiffrement des données. Qu’est-ce que le HTTPS exactement ? Et pourquoi est-il si important de sécuriser la navigation sur le web ? Retrouvez toutes les réponses dans cet article.

Delphine Lacour

Delphine Lacour

HTTPS : qu’est-ce que c’est et comment cela fonctionne ?

Qu’est-ce que le protocole HTTPS ?

HTTPS signifie Hypertext Transfer Protocol Secure. Il s’agit d’une extension sécurisée du protocole HTTP, qui rend possible les échanges de données entre un client (par exemple, un navigateur) et un serveur web.

Le protocole HTTPS fonctionne grâce à une clé de chiffrement appelée TLS (Transport Layer Security), qui chiffre l’ensemble des données échangées et garantit qu’elles ne peuvent être consultées ou modifiées par des tiers. C’est donc un gage de sécurité et de confidentialité pour l’internaute.

Aujourd’hui, 40% des résultats de recherche organiques affichés sur la première page de Google comprennent un site web sécurisé par HTTPS. Un chiffre qui montre l’importance croissante de ce protocole pour la sécurité des données et la confiance des utilisateurs, mais également en termes de référencement web.

Quelle est la différence entre HTTPS et HTTP ?

HTTPS repose sur le même principe que le protocole HTTP, à savoir sur un schéma requête-réponse entre le client et le serveur. Ce protocole assure la communication entre le navigateur et le serveur sur lequel est hébergé le site web. En fonction de la commande effectuée, le serveur et le navigateur savent quelles actions réaliser.

Néanmoins, une connexion HTTP non sécurisée implique que les données échangées peuvent être très facilement interceptées par des tiers. Les informations personnelles de l’utilisateur sont alors exposées à diverses tentatives de piratage, telles qu’une attaque par l’homme du milieu (MITM), technique qui consiste à espionner les informations envoyées par l’internaute au site web sans que celui-ci ne s’en rende compte.

L’extension HTTPS constitue donc une étape supplémentaire de chiffrement des données permettant de sécuriser la connexion de l’utilisateur et de rendre ses informations indéchiffrables par les tiers.

Pourquoi le protocole HTTPS est-il utilisé ?

Le protocole HTTPS vise à faire du web un espace plus sûr en garantissant la sécurité des informations des internautes. Il est avant tout utilisé pour chiffrer et sécuriser les données qui transitent entre le navigateur web et le serveur. Ce protocole permet également d’authentifier le serveur auquel se connecte le navigateur.

Grâce au protocole HTTPS, le navigateur web d’un internaute est donc en mesure d'identifier si un site web est sécurisé ou non.

Le passage au protocole HTTPS entre également dans le cadre du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Cette mesure est donc aujourd’hui incontournable pour prouver que les données des utilisateurs sont traitées de manière sécurisée.

Quels sont les avantages de HTTPS ?

HTTPS permet avant tout d’assurer la sécurité des données de l’utilisateur, notamment sur les sites où sont renseignées des informations personnelles telles que des mots de passe ou encore des coordonnées de carte bancaire.

À l’heure où la cybercriminalité évolue, le protocole HTTPS permet d’identifier un site web comme digne de confiance. Par exemple, en cas de doute sur la légitimité d’un lien reçu par mail, il s’agit du premier critère à vérifier pour savoir si un site est frauduleux. L’utilisation du protocole HTTPS est donc la première étape pour contrer les tentatives de phishing, qui visent à récolter les informations personnelles des internautes à travers de fausses interfaces.

Le HTTPS assure également un meilleur référencement : les navigateurs et moteurs de recherche ont en effet incité le passage au HTTPS, en pénalisant les sites qui n'effectuent pas la migration. Depuis 2014, Google en a ainsi fait un critère-clé pour son algorithme de classement des sites web sur son navigateur Chrome. Par ailleurs, depuis juillet 2018, les sites Internet utilisant toujours le protocole HTTP sont affichés comme “non sécurisés” sur l’ensemble des navigateurs.

Comment passer au protocole HTTPS ?

Le passage au protocole HTTPS nécessite tout d’abord l’obtention d’un certificat SSL (Secure Sockets Layer) auprès d’une autorité de certification. Techniquement, la couche de chiffrement TLS a remplacé SSL pour une sécurité renforcée, mais on parle toujours communément de certificat SSL.

Au moment de délivrer ce certificat, il existe trois niveaux d’authentification :

  • DV (Domain Validation) désigne une authentification faible ;
  • OV (Organization Validation) désigne une authentification forte ;
  • EV (Extended Validation) désigne une authentification étendue ou renforcée.

Il faudra ensuite suivre différentes étapes pour assurer la migration du site vers HTTPS :

  • Ajouter le certificat SSL au site web ;
  • Modifier toutes les URL internes afin qu’elles affichent le préfixe “https” ;
  • Rediriger l’ensemble des pages du site à travers des redirections 301.

La plupart des fournisseurs d’hébergement proposent un service de migration des sites en HTTPS.

Comment savoir si le site que vous visitez est sécurisé ?

Pour savoir si un site web utilise le protocole HTTPS, deux informations principales sont à rechercher.

  • Premièrement, les lettres https doivent apparaître au début de l’URL. Celles-ci sont parfois affichées en vert, en fonction du navigateur que vous utilisez. Si l’URL commence uniquement par http, cela signifie que le site web sur lequel vous avez atterri n’est pas sécurisé.
  • Ensuite, vérifiez la présence d’une icône de cadenas à gauche de l’adresse web. Elle sera parfois accompagnée du terme “Sécurisé” confirmant que les informations sont chiffrées à l’aide d’un certificat SSL.

Vous l’aurez compris, un site web utilisant HTTPS est gage de confiance et ce protocole est désormais incontournable. Néanmoins, il n’est pas suffisant pour sécuriser l’ensemble de votre activité en ligne. Votre emplacement et vos habitudes de navigation restent en effet exposés aux yeux des tiers, et vous n’êtes pas à l’abri de tomber un site d’hameçonnage utilisant le protocole HTTPS pour vous mettre en confiance. L’utilisation d’un VPN permet alors de chiffrer vos informations afin d’éviter les tentatives de suivi et de cyberattaques.

Alors, faut-il utiliser un VPN ou HTTPS ? La meilleure solution consiste en réalité à combiner les deux. Ces deux outils se complètent pour vous offrir une sécurité optimale en ligne.

Profitez d'une navigation sécurisée au quotidien :
téléchargez NordVPN.

Également disponible en : Deutsch, Italiano et d'autres langues.

Delphine Lacour
Delphine Lacour Delphine Lacour
Curieuse à propos des nouvelles technologies, Delphine Lacour s'intéresse aux usages des internautes au quotidien et aux problématiques de cybersécurité. Elle s'attache à partager un maximum de contenu pertinent pour partager cet intérêt avec le plus grand nombre.