Your IP: Unknown · Your Status: ProtectedUnprotectedUnknown

Skip to main content

Boîte mail piratée : comment le vérifier et quelles solutions appliquer ?

Vous êtes victime de piratage de boîte mail ? Vous avez des doutes quant à la sécurité de votre compte de messagerie ? Malheureusement, ce type de situation est bien plus courant que vous ne le croyez, car toutes les données stockées sur un compte Outlook, Gmail ou Yahoo sont de véritables trésors pour les pirates informatiques.

Boîte mail piratée : comment le vérifier et quelles solutions appliquer ?

Qu’est-ce qu’un piratage de boîte mail ?

Le piratage de boîte mail est une prise de contrôle par un autre individu, ayant des fins malveillantes. Il est possible d’être victime de piratage de nombreuses manières : un mot de passe facile à deviner, être la cible d’une campagne de phishing ou encore d’un virus, entre autres. Alors, comment savoir si votre compte mail a été piraté ?

Chacune de ces situations peut mettre en évidence une usurpation d’identité. Dans ce cas, l’accès à d’autres services risque également d’être compromis. Voilà pourquoi il est essentiel de sécuriser un compte de messagerie, tant les risques sont multiples et inquiétants. Le suivi de votre activité de connexion est idéal en cas de doutes concernant votre boîte mail. Cette méthode offre effectivement une fonctionnalité redoutable : le suivi des adresses IP utilisées lors de chaque connexion, ce qui vous permettra d’identifier un éventuel piratage. Notez cependant que l’utilisation d’un VPN modifiera volontairement votre adresse IP.

Quels sont les signes d’une boîte mail piratée ?

Pour commencer, nous pouvons évoquer une situation largement vérifiée par les victimes de piratage de boîte mail : l’inaccessibilité à son compte. En effet, un mot de passe devenu inutilisable peut confirmer une situation de piratage. Les méthodes de récupération proposées par votre service de messagerie vous permettront d’accéder à nouveau à votre compte. Si celles-ci se révèlent infructueuses, n’hésitez pas à contacter le support client de votre messagerie.

Mais aussi :

  • Vous avez remarqué que votre boîte de réception « envoyés » contient des emails douteux.
  • Des contacts se sont plaints de recevoir des spams depuis votre adresse mail .
  • Vous recevez des mails de services en ligne qui vous sont inconnus, qui évoquent un identifiant créé par vos soins.
  • Vous recevez des messages associés à des demandes de changement de mot de passe.

Utiliser des mots de passe forts et uniques est primordial pour votre cybersécurité au quotidien. Il existe aujourd’hui de nombreux outils pour vous faciliter la tâche, comme NordPass, qui vous permet de générer et de stocker facilement tous vos mots de passe. Vous pouvez aussi faire confiance à la fonctionnalité Surveillance Dark Web de NordVPN. Grâce à elle, vous serez alerté dès que vos identifiants ont été repérés sur le Dark Web, et ainsi prendre toutes les mesures urgentes nécessaires.

Comment savoir si votre boîte mail a été piratée ?

Il existe un moyen très simple et efficace de vérifier si votre boîte mail a été piratée : le site Web “have i been pwned?”. Voici comment en quelques étapes :

  1. Allez sur le site https://haveibeenpwned.com/.
  2. Entrez l’adresse email ou le numéro de téléphone que vous souhaitez vérifier à l’endroit indiqué.
  3. Cliquez sur la droite sur pwned?
  4. Découvrez le résultat : en vert, vous avez de la chance, cet identifiant ne figure pas dans les listes du site. En rouge, attention, votre adresse ou numéro de téléphone figure dans une fuite de données. Vous découvrez dans lesquelles dans la liste du dessous.

Que faire si votre boîte mail a été piratée ?

Voici les différentes étapes à suivre si vous avez été victime de piratage :

1. Effectuez une analyse complète avec votre antivirus

Cela ne surprendra aucun internaute, le piratage d’un mail entraîne parfois l’installation de données indésirables. L’utilisation d’un antivirus ou antimalware sera donc essentielle pour filtrer et supprimer d’éventuels programmes indésirables (notamment les spywares). Les antivirus proposés depuis une formule payante seront inévitablement plus efficaces. Par ailleurs, ces outils nécessitent des mises à jour constantes, veillez à accepter l’installation de chaque nouvelle version suggérée.

2. Modifiez immédiatement vos mots de passe

Changez sans attendre votre mot de passe. Cette modification sera nécessaire pour empêcher un nouvel accès illégitime via votre compte de messagerie. Veillez à privilégier un mot de passe complexe, difficile à deviner.

3. Vérifiez d’autres services web si nécessaire

En piratant un compte mail, un hacker peut également compromettre l’accès à d’autres services en ligne. Si cette situation est avérée, prenez votre temps pour modifier le mot de passe de ces comptes liés (Netflix, Facebook, Spotify, etc.). Veillez à ce que tous ces mots de passe soient forts.

4. Alertez votre communauté en ligne

Les pirates informatiques profitent souvent de leurs méfaits pour multiplier les victimes. Préserver la sécurité de votre communauté est donc essentiel ; un simple message confirmant que votre compte a été piraté peut éviter bien des situations complexes, et plus particulièrement si vous êtes actif sur les réseaux sociaux.

5. Changez votre question de sécurité

Votre question de sécurité est un autre élément destiné à renforcer la sécurité de votre compte. Suite à un piratage, n’hésitez pas à modifier cette méthode d’identification en privilégiant, si possible, des questions difficiles et très personnelles. N’oubliez pas qu’une date de naissance ou le nom d’un parent peut être rapidement trouvé après quelques recherches sur les réseaux sociaux.

6. Signaler votre piratage

Votre compte mail est piraté, que faire vis-à-vis de votre service de messagerie ? Vous pouvez tout simplement l’informer en contactant le service client. Cette information pourra, dans certaines situations, limiter les conséquences de ce piratage.

7. Créer un nouveau compte mail

Vous n’utilisez que rarement votre compte de messagerie ? Dans ce cas, il vous est possible de créer un nouveau profil utilisateur après avoir supprimé votre compte Gmail ou Yahoo. Si cette solution ne convient pas à certains internautes, elle a néanmoins le mérite de mettre fin immédiatement aux méfaits d’un pirate informatique.

8. Contacter votre banque

Qui contacter en cas de piratage informatique ? En premier lieu, appelez sans plus attendre votre banque si vous avez des doutes sur l’utilisation en ligne de votre carte bancaire. Votre établissement bancaire pourra, si nécessaire, bloquer votre carte et empêcher des paiements frauduleux.

9. Utiliser un service de protection de l’identité

Enfin, plusieurs services en ligne proposent une protection de l’identité. Celle-ci offre une analyse permanente de l’identité numérique d’un internaute afin d’empêcher radicalement de possibles usurpations.

Comment ne pas se faire pirater son compte mail ?

Il est tout à fait possible de limiter les potentielles failles qui pourraient être exploitées par les hackers. Voici nos conseils :

Créer un mot passe complexe et unique

Le piratage par force brute (tentatives multiples de connexion via des mots de passe « évidents ») aura plus de chances d’être évité grâce à un mot de passe complexe. Ainsi, prenez soin de choisir un mot de passe sécurisé en évitant les informations personnelles évidentes (noms, date de naissance) ou encore des mots de passe faibles (« motdepasse », « azerty123 », etc. Par ailleurs, il est vivement recommandé de modifier régulièrement votre mot de passe afin de maximiser la sécurité de votre compte.

Mémoriser un identifiant complexe et régulièrement modifié vous paraît trop compliqué ? Un gestionnaire de mots de passe tel que NordPass vous simplifiera la tâche en générant des identifiants sécurisés pour chacun de vos services en ligne.

Privilégier l’identification à double facteur

Oui, l’identification à double facteur nécessite quelques secondes supplémentaires lors de chacune de vos connexions. Cependant, la sécurité gagnée grâce à cette méthode est non-négligeable. Si cela vous est possible, ne vous privez pas de cette option disponible pour toutes les messageries populaires.

N’utilisez pas votre compte de messagerie principal sur des sites inhabituels

Pour ne pas risquer de trouver votre adresse mail principale sur le Dark Web, il est préférable d’éviter de l’utiliser sur des sites que vous ne connaissez pas ou pour lesquels vous avez des doutes. Vous pouvez créer des adresses mail secondaires, idéalement que vous n’utiliserez que pour un site. Ainsi, si ce site s’avère malveillant et que vos données sont compromises, les pirates ne pourront accèder à des données sensibles via votre adresse mail.

Utiliser un VPN

Enfin, l’utilisation d’un logiciel VPN maximisera considérablement votre sécurité en ligne. En effet, cet outil est capable de chiffrer votre trafic tout en masquant votre adresse IP, des atouts considérables pour éviter qu’une adresse mail soit piratée. En revanche, le choix d’un fournisseur reconnu est indispensable pour profiter de services réellement efficaces. Optez pour un VPN disposant d’une Protection Anti-menaces Pro pour vous prémunir des malwares tels que les keyloggers, qui pourraient provoquer le piratage de votre compte de messagerie.

NordVPN offre la couverture de services la plus étendue avec de nombreux serveurs situés à travers le monde, tout en protégeant vos données en ligne grâce à un chiffrement de nouvelle génération. De plus, la Protection Anti-menaces Pro intégrée analyse vos téléchargements à la recherche de fichiers malveillants et bloque tout accès aux sites web dangereux.

Ne laissez pas les cybercriminels gagner.
Protégez-vous avec un VPN premium.