Votre IP : Inconnue · Votre statut : ProtégéNon protégéInconnue

Les Français souhaitent-ils effacer leur présence d’Internet ?

Que faudrait-il pour que vous souhaitiez disparaître complètement de la surface du Web ? À mesure que les utilisateurs prennent conscience des menaces qui pèsent sur leur confidentialité et leur cybersécurité, certains commencent à comprendre qu’une présence en ligne plus limitée peut leur être bénéfique. Quelles informations personnelles les Français souhaitent-ils voir disparaître du Web ? Quel prix sont-ils prêts à payer pour garantir leur anonymat en ligne ? Regardons de plus près les réponses des internautes quant à leur présence sur Internet.

Delphine Lacour

Delphine Lacour

Les Français souhaitent-ils effacer leur présence d’Internet ?

Une nouvelle étude menée par NordVPN révèle des chiffres intéressants concernant les internautes français et leur rapport au Web. Celle-ci met particulièrement en avant les contenus et informations personnelles qu’ils ne souhaitent pas voir affichés en ligne.

Pourquoi les Français veulent-ils se retirer du Web ?

On observe tout d’abord que 31% des Français effaceraient leur présence d’Internet s’ils le pouvaient, alors que c’est le cas de 55% des Américains.

Parmi les raisons qui pousseraient les internautes français à effacer leur présence en ligne, 44% citent la collecte de leurs données personnelles par des tiers. La même part de la population craint que son appareil finisse par être piraté. Plus généralement, 34% des sondés ne font pas confiance à Internet, et 20% estiment y passer trop de temps. En revanche, il est intéressant de noter que contrairement aux autres pays sondés, aucun répondant en France n’a mentionné les problèmes de confidentialité et de cyberharcèlement.

Quelles données personnelles souhaitent-ils préserver ?

Lorsque l’on demande aux Français quelles informations personnelles ils voudraient retirer du Web, plus de la moitié d’entre eux (51%) souhaiterait effacer ses informations bancaires. En cause, les internautes craignent majoritairement que des pirates informatiques puissent un jour y avoir accès (72%). Certains redoutent que d’autres informations privées ne tombent entre les mains de personnes mal intentionnées :

  • SMS et emails personnels (44%) ;
  • Comptes sur les réseaux sociaux (38%) ;
  • Renseignements médicaux (35%) ;
  • Détails sur leur vie sexuelle (26%).

Les Français sont également inquiets pour leur réputation : 33% d'entre eux voudraient effacer un moment embarrassant et 35% veulent voir disparaître des photos ou vidéos peu flatteuses. Enfin, 30% des répondants souhaitent que leurs anciens comptes sur les réseaux sociaux ou les sites de rencontres ne soient plus affichés en ligne.

D’autre part, les Français paraissent plus sensibilisés que leurs voisins à la façon dont ils peuvent gérer leurs données sur Internet : 21% d’entre eux déclarent savoir comment retirer toutes leurs informations personnelles du Web, davantage que les autres populations interrogées, et 36% annoncent savoir comment en effacer une partie.

Rester à l'abri des regards indiscrets…

D’autres résultats de l’étude révèlent les informations que les internautes ne voudraient pas, de manière générale, partager avec les autres. Là encore, les informations bancaires sont en tête, citées par 58,1% des sondés. Elles sont suivies par :

  • Leurs SMS et emails personnels (42%) ;
  • Leurs renseignements médicaux (41%) ;
  • Les informations sur leur vie sentimentale et sexuelle (39%) ;
  • Leurs comptes sur les réseaux sociaux (24%).
Informations que les Français ne veulent pas partager en ligne

Seuls 16,4% des répondants estiment n’avoir rien à cacher et ne citent aucune information personnelle en particulier.

… tout en s’informant sur les autres

Le constat inverse est tout aussi intéressant. En effet, l’étude dévoile également les informations que les internautes aimeraient connaître sur une personne de leur entourage. Bien que les Français s’avèrent moins curieux que leurs voisins (52,3% ont répondu “aucune”), voici les données qu’ils aimeraient connaître si celles-ci étaient disponibles en ligne :

  • Comptes sur les réseaux sociaux (17%) ;
  • Historique des précédents employeurs (15%) ;
  • SMS et emails personnels (13%) ;
  • Informations sur l’emploi (12%) ;
  • Informations bancaires (11%) ;
  • Informations sur la vie sentimentale et sexuelle (10%).
Informations que les Français voudraient connaître sur les autres

Quelle conclusion en tirer ? Malgré une volonté croissante de rester discret sur nos propres données, nos informations personnelles peuvent toujours intéresser les curieux, qu’il s’agisse d’un ami, d’un collègue ou même d’inconnus.

La confidentialité, à quel prix ?

Pour autant, les utilisateurs ne sont pas toujours prêts à prendre les mesures nécessaires pour protéger leur confidentialité en ligne. Ainsi, une part importante des Français (64,9%) n’est pas prête à débourser un centime pour pouvoir surfer anonymement sur Internet. Parmi ceux qui seraient prêts à payer pour garantir leur anonymat :

  • 23% des internautes pourraient payer jusqu’à 100€ ;
  • 6% pourraient payer entre 100 et 500€ ;
  • 4% pourraient payer entre 501 et 1000€ ;
  • 2% seraient prêts à investir plus de 1000€.

Comment protéger ses données personnelles ?

À défaut de renoncer complètement à votre présence sur Internet, certaines techniques de base vous aideront à préserver votre sécurité et votre confidentialité en ligne, en protégeant vos données des pirates informatiques mais également des regards indiscrets :

  • Partagez moins d’informations : faites attention à ce que vous partagez en ligne. Modifiez les paramètres de confidentialité de vos comptes sur les réseaux sociaux, de manière à ce que seuls vos amis et votre famille puissent voir ce que vous publiez. Même dans ce cas, demandez-vous s’il est vraiment nécessaire de partager toutes ces photos sur Internet : peut-être est-il préférable de les montrer en personne autour d’un bon repas.
  • Utilisez un VPN : les réseaux privés virtuels veillent à ce que votre activité en ligne reste privée et qu’elle ne puisse pas être pas être surveillée par des tiers.
  • Utilisez des mots de passe forts et uniques : plus votre mot de passe est long, mieux c’est. Néanmoins, il doit rester facile à retenir. Réutiliser un mot de passe sur différents sites est également très risqué, car une brèche sur un seul de ces sites web peut mettre en danger tous les autres. Nous vous recommandons d’utiliser un gestionnaire de mots de passe comme NordPass afin de garder tous vos mots de passe en ordre.

Méthodologie de l’étude

  • Taille de l’échantillon : 1 003 internautes français
  • Âges : 18 ans et plus
  • Période : Décembre 2021
  • Segmentation : âge, genre, région, représentatifs de la population française
  • Marge d’erreur : +/- 3%, avec un indice de confiance de 95%

La sécurité en ligne commence par un simple clic.

Restez en sécurité avec le chef de file mondial en matière de VPN


Delphine Lacour
Delphine Lacour Delphine Lacour
Curieuse à propos des nouvelles technologies, Delphine Lacour s'intéresse aux usages des internautes au quotidien et aux problématiques de cybersécurité. Elle s'attache à partager un maximum de contenu pertinent pour partager cet intérêt avec le plus grand nombre.

Nous respectons votre vie privée

Ce site web utilise des cookies pour vous offrir une expérience plus sûre et personnalisée. En acceptant, vous acceptez l'utilisation des cookies pour la publicité et l'analyse, conformément à notre Politique en matière de cookies.