Votre IP : Inconnue · Votre statut : ProtégéNon protégéInconnue

Comprendre la crypto-monnaie : ce que c’est et comment cela fonctionne

Les crypto-monnaies sont sur toutes les lèvres et semblent être le nouvel investissement que tout le monde s’arrache. Qu’est-ce que la crypto-monnaie, à quoi sert-elle et comment fonctionne-t-elle ? Existe-t-il des avantages ou des risques à investir dans le Bitcoin, Ethereum ou d’autres monnaies virtuelles ? Retrouvez toutes les explications dans cet article.

Delphine Lacour

Delphine Lacour

Comprendre la crypto-monnaie : ce que c’est et comment cela fonctionne

Définition d’une crypto-monnaie

Les crypto-monnaies, aussi appelées crypto-actifs, sont des monnaies virtuelles basées sur la technologie blockchain. Contrairement aux monnaies classiques, elles sont émises de manière décentralisée, et non par un gouvernement ou une instance monétaire.

En réalité, le terme de crypto-monnaie désigne à la fois une monnaie virtuelle et le système de paiement basé sur cette dernière. Il s’agit d’actifs numériques virtuels, ce qui signifie qu’ils ne disposent d’aucun support physique.

Les crypto-monnaies participent à la mise en place d’un système monétaire alternatif et décentralisé, permettant de se passer des institutions bancaires traditionnelles. Elles se distinguent ainsi de ce que l’on appelle les FIAT, c’est-à-dire les monnaies possédant un cours légal dans leur pays (à l’exemple de l’euro, du dollar, du yen, etc).

Le Bitcoin est la monnaie virtuelle la plus populaire. Créé en 2009, il s’agit de la toute première crypto-monnaie mise en circulation. La valeur d’un seul de ses jetons est actuellement estimée à près de 20 000 dollars.

Pour résumer, plusieurs éléments caractérisent les crypto-monnaies :

  • L’absence de support physique ;
  • L’absence d’organe central de régulation, tel qu’une institution financière ;
  • Un caractère décentralisé, propre à la technologie blockchain.

Comment fonctionne la crypto-monnaie ?

Le fonctionnement de la crypto-monnaie est basé sur la technologie blockchain. Il s’agit d’un système de stockage et de transmission d’informations, qui répertorie l’ensemble des transactions sous la forme d’une chaîne de blocs.

En d’autres termes, la blockchain est une sorte de base de données ayant la particularité d’être décentralisée et accessible publiquement. Chacun peut ainsi consulter les transactions précédemment effectuées et en effectuer de nouvelles. En outre, son contenu est totalement infalsifiable, ce qui assure une grande fiabilité de l’information.

Les données contenues dans la blockchain sont sécurisées au moyen d’un procédé appelé cryptographie. Chacune des transactions fait l’objet d’une validation par l’ensemble du réseau, ce qui renforce la sécurité et la transparence du système.

Quels sont les usages de la crypto-monnaie ?

Les crypto-monnaies sont principalement connues pour constituer une alternative aux devises traditionnelles comme moyen de paiement, mais elles possèdent également d’autres usages. Longtemps associées à des commerces douteux en raison du manque de régulation qui les caractérise, les crypto-monnaies parviennent aujourd’hui à se défaire de cette réputation et se démocratisent pour de nombreuses applications légales. Voici quelques exemples de cas d’usages de ces monnaies virtuelles.

  • Moyen de paiement : de plus en plus de boutiques en ligne proposant des biens de consommation courants (à l’exemple de Shopify) acceptent désormais le paiement en bitcoins. C’est également le cas de plusieurs marques de luxe telles que Tesla ou encore Gucci. Si ce système de paiement reste minoritaire à l’heure actuelle, il pourrait progressivement s’imposer comme une véritable alternative.
  • Placement financier : l’un des attraits de la crypto-monnaie auprès de bon nombre d’utilisateurs est qu’elle représente un actif intéressant pour investir.
  • Financement de projets : grâce à un procédé de levée de fonds appelé ICO, il est possible de financer des idées prometteuses à l’aide de crypto-monnaies. Les crypto-actifs représentent ainsi une alternative au capital-risque.
  • Staking : certaines monnaies virtuelles permettent de générer un revenu régulier par le simple fait de les posséder. C’est le cas de Decred (DCR), Cosmos (ATOM) ou encore Tezos (XTZ). La détention de ces jetons permet à la de renforcer la sécurité de la blockchain et de générer une hausse de son cours en Bourse. En contrepartie, l’investisseur reçoit des intérêts, voire une rétribution sous la forme de jetons.
  • Lending et borrowing : ces méthodes consistent respectivement à prêter et à emprunter des crypto-actifs ; dans le premier cas, pour récupérer des intérêts, et dans le second, dans le but d’investir dans une autre crypto-monnaie et de réaliser une plus-value.

Comment est fabriquée une crypto-monnaie ?

Les crypto-monnaies sont fabriquées à l’aide d’un procédé appelé minage. Le rôle des mineurs est de valider les transactions effectuées au sein de la blockchain, en mettant à disposition la puissance de calcul de leur ordinateur pour résoudre une série d’opérations complexes. Des unités de la crypto-monnaie (appelées jetons, ou tokens) leur sont ensuite versées en récompense.

Les mineurs détiennent un rôle central dans la création et la circulation des crypto-monnaies. Le développeur, quant à lui, est celui qui met au point le protocole sur lequel est basée la crypto-monnaie en question (définissant le nombre d’unités en circulation, leur puissance de stockage, leur vitesse de circulation, etc.)

Qu’est-ce que le minage de cryptomonnaie ?

Le minage est le procédé par lequel sont créées les unités de la crypto-monnaie. Il se déroule systématiquement selon les mêmes étapes.

Au sein de la blockchain, chaque transaction est rendue publique sur l’ensemble du réseau, constitué de ce que l’on appelle des “nœuds”. Les transactions font obligatoirement l’objet d’une validation par plusieurs de ces nœuds, via la résolution d’un problème cryptographique.

Une fois qu’un ensemble de transactions est validé, il forme un nouveau bloc de données qui vient s’ajouter à la chaîne. Cet ensemble de données est inscrit de manière définitive dans la base de données et rendu visible par tous. Il ne peut plus être modifié ni effacé.

Le minage des crypto-monnaies s’effectue le plus souvent à l’aide d’un logiciel capable de résoudre le problème cryptographique donné. Toutefois, au vu de l’ampleur de certaines crypto-monnaies, le minage de la plupart de ces monnaies virtuelles s’est professionnalisé, donnant lieu à de véritables fermes de minage.

Si vous souhaitez miner une crypto-monnaie, vous pouvez également faire appel au cloud mining, c’est-à-dire vous mettre en relation avec une entreprise qui réalisera ce procédé pour vous. Mais soyez vigilant, car les arnaques sont très courantes sur ce type de plateforme.

Quelles sont les crypto-monnaies les plus populaires ?

Bien que le nombre de monnaies virtuelles en circulation soit impossible à définir, on estime qu’il en existe un peu moins de 10 000 actuellement. Parmi celles-ci, on retrouve quelques dizaines de crypto-monnaies mondialement connues telles que Bitcoin, Ethereum, Litecoin, Ripple ou encore Dogecoin. À noter que les deux premières représentent actuellement près de 59% de la capitalisation boursière de l’ensemble des crypto-monnaies.

Néanmoins, il est très difficile aujourd’hui de faire un bénéfice intéressant en minant l’une de ces monnaies virtuelles. C’est pourquoi il est préférable d’investir dans une crypto-monnaie ayant le vent en poupe.

Classement des monnaies virtuelles d’après leur capitalisation boursière en 2022

Les crypto-monnaies sont généralement classées en fonction de leur capitalisation boursière. Celle-ci désigne la valeur totale de l’ensemble des jetons en circulation. Retrouvez ci-dessous le classement des 10 crypto-monnaies les plus populaires, selon leur valorisation boursière en septembre 2022.

Nom de la deviseCodeDate de créationValeur boursière
BitcoinBTC2009376 989 052 461 $
EthereumETH2015191 161 468 979 $
TetherUSDT201467 550 815 043 $
USD CoinUSDC201851 865 014 590 $
Binance CoinBNB201744 221 728 280 $
Binance USDBUSD201919 436 125 241 $
CardanoADA201716 604 441 755 $
RippleXRP201216 076 131 169 $
SolanaSOL202010 934 686 049 $
PolkadotDOT20178 329 786 193 $

Comment acheter des crypto-monnaies ?

L’investissement dans les crypto-monnaies s’inscrit comme une véritable tendance de fond depuis quelques années. En effet, 8% des Français ont déjà acheté des crypto-actifs en direct, et 30% envisagent de le faire. À ce titre, vous vous demandez peut-être quelle est la meilleure façon d’acheter ces précieux jetons.

Il existe deux façons principales d’acquérir une crypto-monnaie :

  • Vendre un bien ou un service et demander un paiement dans la crypto-monnaie de votre choix ;
  • Convertir une devise traditionnelle (telle que l’euro, le dollar, etc.) en crypto-actifs.

Il vous faudra ensuite créer un portefeuille de crypto-monnaies. Il en existe également deux types :

  • Le hardware wallet, qui dispose d’un support physique tel qu’une clé USB ;
  • Le software wallet, une version dématérialisée qui stocke vos crypto-actifs sur une plateforme en ligne.

La plupart des investisseurs privilégie les monnaies virtuelles dont la capitalisation boursière est déjà importante, car cette valorisation témoigne d'une certaine solidité et stabilité de la monnaie en question.

Si vous souhaitez investir dans de plus petites crypto-monnaies, faites preuve de prudence. Bien que tout investisseur rêve de parier sur LA monnaie virtuelle qui deviendra le nouveau Bitcoin, la plupart des crypto-actifs ne connaîtront pas d’ascension fulgurante, et une grande partie d’entre elles disparaîtra même de la circulation.

Veillez donc à étudier le plan de route de la monnaie dans laquelle vous comptez investir, pour vous assurer qu’il existe de vraies perspectives d’évolution.

Les crypto-monnaies sont-elles légales et sûres ?

En principe, la technologie blockchain sur laquelle est basée la cryptomonnaie s’avère particulièrement sûre. Son fonctionnement décentralisé et son chiffrement complexe rendent son contenu extrêmement difficile à falsifier pour les hackers.

Pour autant, le marché des crypto-actifs n’est pas totalement à l’abri des piratages informatiques, et certaines attaques ont coûté plusieurs centaines de millions de dollars à leurs détenteurs.

De plus, les monnaies virtuelles ne disposent pas aujourd’hui d’un statut légal défini. Cette absence de réglementation expose les détenteurs à de nombreux risques.

Quels sont les risques liés aux crypto-monnaies ?

Tout d’abord, gardez à l’esprit que les crypto-actifs sont des monnaies extrêmement volatiles. Investir dans la crypto-monnaie implique une grande part de spéculation, étant donné que ces devises fluctuent de manière conséquente et imprévisible. Pour tout investissement de ce type, préparez-vous donc à un risque important de perte financière.

Les risques incluent également les fraudes, malheureusement nombreuses. L’engouement croissant pour les crypto-monnaies attire inévitablement les cybercriminels. On citera notamment le système de pyramide de Ponzi, qui consiste à promouvoir une opportunité d’investissement en promettant des rendements énormes. Cette escroquerie permet en réalité de rembourser les anciens investisseurs avec l’argent des nouveaux.

Les arnaques aux faux sites web sont également courantes. Elles présentent de fausses interfaces, telles que des plateformes d’échange factices, auxquelles s’ajoutent un jargon faussement technique et des techniques d’ingénierie sociale afin de pousser les utilisateurs à investir.

Enfin, il est utile de rappeler que l’absence d’organe régulateur, tel qu’une banque centrale, réduit les possibilités de recours si vous êtes victime d’un vol de votre portefeuille de crypto-monnaies.

Pour rester à l’abri des opérations malveillantes sur le marché des cryptos et protéger toutes vos activités en ligne, munissez-vous d’un VPN fiable doté d’une Protection Anti-menaces.

Protégez vos actifs en ligne et vos données avec un VPN !


Delphine Lacour
Delphine Lacour Delphine Lacour
Curieuse à propos des nouvelles technologies, Delphine Lacour s'intéresse aux usages des internautes au quotidien et aux problématiques de cybersécurité. Elle s'attache à partager un maximum de contenu pertinent pour partager cet intérêt avec le plus grand nombre.